Un coin isolé du parc du manoir

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 16:17

Comme indiqué. Assez éloigné du Manoir, dans le fond du parc vers les grilles.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 16:23

Siegfried arrive, à côté de Sharon. Lorsqu'il marche, on entend le cliquetis métallique que font ses chaines qui s'entrechoquent, sa cape pourpre déchirée vole légèrement au vent derrière lui, il fait frais, une brise agréable vient taquiner ses narines, il aurait bien siffloté ou chanté un air, mais après le brusque changement d'humeur de Sharon, il préférait rester calme.

- Je t'écoute

Dit il sur un ton bienveillant.
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 16:28

- Désolé de t'avoir fait quitter ton repas, je préferais en parler sans le brouhaha ambiant.

Elle s'excuse d'abord sans vraiment le penser, avant de reprendre le ton de la discussion, croisant les bras.

- J'imagine le bazar que ce soit être oui, tout ces orphelins. Tu parlais un peu avec eux? Du coup ca explique aussi pourquoi vous avez autant de criminels. Les enfants des bordels peuvent pas avoir de vraie éducation et vivent dans les rues, c'est par la qu'il faudrait commencer non?

Elle lui fait ensuite un demi sourire.

- Oh tu as aussi visité les mines? Les contremaitres sont comment avec les ouvriers? J'imagine qu'il l'avait mérité, celui que vous avez fait galérer.

Elle prends en miroir la même expression serieuse que Siegfried.


- Tous dans des registres, hein... Donc tout ce que tu as fait dans les rues est écrit et consigné quelque part? Ca ne t'as jamais porté préjudice dans ta famille?

Puis note quelque chose.

- Ils ont " voulu" les bruler? Ils n'y sont pas arriver, les attenteurs se sont fait arrêter?

Puis réponds au sujet de Mautolia en détournant le regard.

- Je ne suis pas comme Astrid ou les autres Mautoliens, je suis beaucoup plus interressée par Mendolium. Bien sur que j'ai envie de me battre, mais j'ai fini par comprendre que la force brute ne résolvait pas tout.

Elle tapote sa tempe avec son index en le regardant.

- C'est avec ca qu'il faut changer les choses. Ce qui n'empeche pas qu'en cas de guerre pure on sera toujours fin prêt. Tout le monde à Mautolia est prêt à mourir pour l'honneur. Mais pour moi l'honneur n'a rien a voir avec les conquetes. Tu saisis?

Elle le jauge du regard.

- Comment compte tu faire changer les choses a Mendolium et que voudrais tu changer exactement?
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 16:40

- Je comprends.

Dit il avant de répondre, étape par étape.

- La plupart des orphelins n'étaient pas vraiment tristes, c'est vrai, ils mangeaient à leur faim, avaient des amis... Même s'ils n'avaient pas de parents, mais leur unique avenir est dans les mines, les usines... Quant à leur éducation, ils en ont peu bien sur, mais il y a toujours eu des orphelins.

- Les contremaîtres sont assez durs avec leurs ouvriers, celui ci en particulier, avait frappé un gosse, il avait notre âge...

Ils continue sérieusement, avec un regard plus sombre.

- Les registres ont été endommagés, en partie, mais Reinhart Cheslock, mon oncle, qui a mené cette insurection n'a pas réussi à mener son projet à bien... Il a été arrêté et exécuté avant, devant mes yeux.

Il lui sourit.

- J'ai bien vu vos différences, tu as bien raison, tout ne peux se résoudre qu'avec la force, mais certains combats ne pourront se faire sans verser une goutte de sang, j'en ai bien peur

- Mon objectif est d'abattre ces registres une fois pour toutes, et de ramener la liberté individuelle à Mendolium... La soit disante égalité de Mendolium est illusoire, tout est à revoir là bas...
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 16:59

Elle grimace légerement tout en l'écoutant, se mettant à marcher lentement en rond, le regard dans le vague.

- Donc il est impossible de s'enfouir de Mendolium en principe? Tu dis que ces enfants sont limités à un avenir dans les mines et les usines, mais s'ils veulent s'en aller du pays? C'est interdit?

Elle s'arrête un moment de marcher avant de reprendre d'un ton placide.

- Quel salaud, vraiment. Au moins tu n'es pas resté dans ta tour d'ivoire et tu es allé voir ce qu'il se passait vraiment dans le pays... Est-ce que dans ta famille, ou même Warren à conscience de tout ca? Qu'en pensent-ils?

Elle le fixe sans empathie apparente.

- Désolée pour ton oncle. Ce n'était probablement pas un vrai Mendolien dans l'âme... Si tant est que les Mendoliens pronant le systême actuel ont une âme. As-tu connaissance d'autre personne hormis toi et ton oncle qui veulent faire changer les choses? Je n'ai pas l'impression que les registres soient infaillibles, le papier brûle après tout... Mais changer les mentalités c'est différent.

Elle soupire.


- Comme tu le dis, c'est inévitable à un moment donné je crois; jusqu'a présent cela dit je n'ai pas trop vu la guerre de mes propres yeux. Mautolia s'alliera et prêtera ses troupes qui sont tous d'excellent soldats de rage au ventre.

Elle fait craquer ses phalanges.

- Grand bien leur fasse, mais en soi le peuple est juste beaucoup plus froid et moins acceuillant que ce dont les autres Candidi m'ont donné comme vision des autres peuples. Tu voudrais écrire des livres sur tes voyages? Je pourrai te donner plus d'infos sur Mautolia; en échange de quoi tu m'apprendrai Mendolium.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 17:13

- Attention, cependant à ne pas voir Mendolium comme un enfer sur terre. Les enfants peuvent s'enfuir, aller ailleurs s'il s'en donnent les moyens, regarde, j'en suis la preuve vivante. Ce que je veux dire, c'est que les délimitations de leur prison est psychologique, avant de venir à l'académie, je ne savais rien des autres pays, d'où mon intérêt envers ceux qui en sont originaires. Rien n'interdit aux Mendoléens de partir, mais certains n'en ressentent pas l'intérêt car ils n'envisagent même pas l'option.

Il continue.

- Boarf, on l'a vaguement emmerdé ce mec, ce n'était pas un salaud, plutôt un idiot. Quand à mes excursions, dans un premier temps ça ne dérangeait pas ma mère, elle faisait moins attention à moi comme je t'ai dit, et c'était pas plus mal, mais il y a deux ans j'ai du arrêté.

Il dit, avec un regard déterminé.

- Pas la peine d'être désolée, en mourant, il a montré que le système impérial de Mendolium n'était pas infaillible, il a pu atteindre les registres, c'est lourd de sens vois tu. Il n'était pas seul bien sûr, mais tous ces complices sont emprisonnés ou exécutés.

Puis continue, sur un air plus en proie au doute cette fois.

- Changer les mentalités... Oui, mais si ça se trouve, je suis le seul à penser différemment, nombre de Mendoléens sont heureux, et satisfaits du système actuel, et on peut dire qu'ils ont une âme évidemment ! On trouve des gens exceptionnels dans ma ville, seulement j'ai l'impression que ça pourrait être... Encore mieux, tu comprends.

Il fait quelques pas et poursuis.

- Je ne suis pas sur de comprendre, Mautolia est une nation de mercenaires ? Autrement, avec qui, selon toi, seriez vous le plus enclins à vous allier ? J'imagine que vos pays a des revendications territoriales et commerciales, ils recherchent des ressources peut être.

Il sourit à Sharon.

- Un livre ? Ca ne m'a jamais traversé l'esprit, mais pourquoi pas, c'est vrai que mon objectif primordial est de voyager, je te l'ai peut être déjà dit... Quant à notre échange d'informations, n'est-ce pas ce que nous faisons en ce moment même ?
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 17:33

Elle prends un ton amer et son visage se durcit.

- Il est normal que beaucoup pensent être heureux, les bordels et les sources de divertissement pullulent après tout ! Ils n'ont pas besoin de vraiment réfléchir à ce qu'il se passe ailleurs ou comment fonctionne le systeme, voir envisager de l'améliorer puisque de ce que j'entends sur le pays ... Tout est fait pour que le peuple n'ait pas besoin de réfléchir, que tout soit décidé à leur place et dicte leur vie. Ils n'ont peut etre simplement pas conscience de leur malheur et du fait que ca puisse être mieux tu ne pense pas? Comment une prostituée peut être heureuse, et un ouvrier maltraité? Sans doute pensent-ils tout simplement que c'est "normal"... Donc je vois ce que tu veux dire. Mais honnetement...

Elle le regarde plus profondément et semble avouer quelque chose qu'elle avait sur le coeur.

- Tu prouve qu'il y à des exceptions à tout. Pourquoi as tu dû arrêter tes excursions? Et je suis plutôt d'accord, si ton oncle à réussi c'est que d'autres peuvent le faire aussi. Et réussir. Tu as déjà connaissance des failles qu'il à utilisé pour parvenir aux registres?

En revenant à Mautolia elle à un léger sourire dépourvu de joie.


- Oh non, rien à voir avec des mercenaires. Nous defendrons notre pays corps et âme, il n'est pas né le peuple qui prendra Mautolia par la force ! Mais tout simplement, les guerriers Mautolien aiment se battre, c'est dans leur sang, tu l'as bien remarqué chez Astrid, cette passion enflammée pour le combat sans objectif réel dessous. Simplement se battre, et si une guerre éclate entre deux pays, Mautolia se placera du côté de ceux qui ont l'avantage.

Elle crache par terre et se laisse deux secondes pour laisser retomber ses émotions grandissantes. Lorsqu'elle reprends, c'est avec un ton plus calme et ouvert.

- Mautolia est une île avec laquelle le commerce est difficile, comme je te l'ai déjà dit la mer est contre nous en permanence. Nous avons de quoi vivre grace à l'agriculture sur l'île mais personne n'est vraiment riche et nous n'avons presque aucune liaison avec les autres pays. C'est des putains de Vikings.

Elle le regarde par en dessous en souriant légerement.

- Ce serait dommage de voyager sans instruire ceux qui n'auraient pas ta chance non? Je dois t'avouer que je n'avais jamais vu de vrai livre d'histoire avant la rentrée ici. Peut être pourrait tu faire changer les idées des gens sur le monde grace à tes voyages, en transmettant ton savoir.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 18:14

Siegfried hoche la tête.

- Décidément on est sur la même longueur d'onde. Ton argumentaire autour du fait qu'il ne peuvent remettre en question l'unique mode de fonctionnement qu'ils connaissent est une réflexion que je me suis souvent faire. Tu dois comprendre que le système actuel, celui de Me filous est vieux de plusieurs siècles, ses dogmes sont inscrits dans notre sang et nous ne connaissons que lui. Je voudrais juste que mon peuple ait l'occasion de voir un fonctionnement différent, moins de surveillance, une plus grande liberté, un nouveau regard sur la magie... si après coup, ils choisissent délibérément le système actuel, alors je pourrais tirer ma révérence dans un état d'esprit des plus sereins, tant qu'ils ont eu le choix, alors ça me conviendra.

Siegfried penche la tête sur le côté.

- Je n'ai aucune idée des méthodes que mon oncle Reinhard a employée, il ne m'a evidemment pas fait part de ses machinations. Quand il a Été arrêté, ça A été un choc et un étonnement pour tout le monde. Je n'ai même pas le début d'une piste sur ce qu'il a entrepris, ses méthodes, des pratiques...
Il hoche la tête.

- C'est sur que votre fougue fait plaisir à voir. Mais j'ai néanmoins une question, si le combat vous plait tant que ça, ne serait il pas mieux, dans l'exemple que tu as donné, de se ranger du côté des plus faibles ? Affronter un ennemi plus fort que vous devrait être stimulant pour vous non ? Préférez vous un combat A mort, acharné et presque déloyal contre votre faveur, ou plutot un massacre, une domination ou vous écrasez un ennemi impuissant face à vous ?

Siegfried avait parlé sur un ton un peu moqueur, mais sympathique et amusant. Il semblait vouloir taquiner Sharon. Il rajoute ensuite.

- Maintenant que tu le dis, oui, ça pourrait être amusant d'écrire des mémoires, j'y conterais mes aventures, mes rencontres, ce que j'ai vu, fait.

Il monte sur un banc et lève un poing vers le ciel, en disant d'une voix tonitruante, théâtrale.

- L'odyssée de Siegfried : chroniques de l'exilé de Mendolium ! Haha...
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 18:27

Elle écarquille les yeux en voyant Siegfried s'emporter soudain et lui réponds calmement quand à elle, en hochant la tête d'approbation. L'humour n'etait vraiment pas son fort.

- Je serai donc une de tes premieres lectrices.

Elle croise les deux idéologies, de Mendolium et Mautolia, après avoir écouté une à une toute les paroles de Siegfried en silence; pour lui faire part de son point de vue.

- Héhé... Ce que je t'ai dit sur le peuple de Mautolia et la manière dont j'en parles ne te met pas la puce à l'oreille? Tout comme toi, je rechigne à penser que mon peuple à raison. Les Mautoliens ne sont guidés que par le désir de se battre et s'ils regoignent les plus fort, c'est simplement car le combat n'en sera plus divertissant. Enfin j'imagine? De ce que mon père, et les soldats le fréquentant m'ont raconté, le gout du sang est violemment présent dans leurs veines.

Elle pince les lèvres.

- Mais cela n'empechera jamais les Mautoliens de se battre même lorsqu'ils auront le désavantage, et évidemment, ils n'en seront que plus acharnés. Ils ne reculent devant rien, et rien ne peut entacher leur volonté. Je plains celui qui tentera de prendre nos terres ou se mettre contre nous. Mais tout comme dans ton pays d'origine, chez moi le système fait que... la rébéllion n'est pas vraiment à l'ordre du jour. Tu connais notre système politique?

Elle croise les bras et le regarde profondément d'un air bienveillant.


- La même longueur d'onde oui... et je vois, donc, très bien ce que tu veux dire par " inscrit dans les dogmes depuis des centaines d'années". Ce qui manque à ce monde je suppose, ce sont les voyages, que les gens s'ouvrent et essayent de voir un peu plus loin que le système dans lequels ils sont. Parce que certains systèmes comme la répression de Mendolium ne sont pas du tout des paradis sur terre et je veux...

Son poing se serre, son visage se tords en une grimace, elle élève la voix qui devient éraillée, ses yeux se plissent.

-... Je veux que les choses changent, moi aussi !

Elle crie presque sur la fin.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 18:36

Il hoche la tête et dit simplement.

- Je crois deviner de quels dogmes tu parle, d'après ce que Astrid m'a dit, selon vos traditions, la guerre est une affaire d'hommes, et les femmes n'y ont pas leur place. Je crois ne pas me tromper en disant que cette réalité te déplaît, et qu'il faudrait la changer.

Il écoute attentivement la description que Sharon fait du peuple de Mautolia.

- Des guerriers jusqu'au bout... Qu'en est t'il de leur système politique ? Je n'en sais vraiment rien pour tout te dire, dis m'en plus... Ah attends, je crois que j'ai parlé un peu vite, Astrid a parlé de devenir reine non ? La monarchie est donc en place chez vous, c'est un système particulièrement immuable, mais sensible à une rébellion, pourquoi ce mouvement te semble improbable ?

Il tape dans ses deux mains, entousiaste.

- GOOD JOB ! Je suis bien d'accord avec toi Sharon, dans les bibliothèques de mon enfance, je pouvais apprendre par coeur les composants d'un Colossus, mais même pas quelque chose d'aussi important que l'histoire de ton pays. Il faut comme tu le dis, que les gens voyagent et échangent davantage, et l'école de Ankar est un bon début selon moi, ici se rencontrent des gens d'origines différentes. Et sache que nous ne sommes pas les seuls à penser ça !

Il calme son ardeur, voyant Sharon s'emporter, comme si quelque chose lui tenait à coeur, la concernait directement.

- J'imagine... Oui.

Décide t'il de dire, simplement, avec un sourire, il ne voulait pas laisser entendre ses doutes, ni son envie d'en savoir davantage.
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 18:58

Elle hausse les épaules, toujours un peu en colère. Frottant son front, elle se reprends avant de parler.

- Mmh... Mon père n'a jamais fait attention au fait que je sois une fille pour me donner le gout des armes et du combat, il à vite compris que j'avais la même hargne dans le sang, j'ai simplement décidé de l'utiliser autrement quand j'ai commencé à m'interresser au reste du monde...

Enfin, à Mendolium.

- Mais pour parler en toute franchise, je ne pense pas que la majorité des femmes Mautoliennes soient aussi farouches. La plupart restent vraiment à la maison s'occuper des enfants et je trouve d'une manière générale que... - pardonnes moi - les filles sont faibles et naives. Je ne suis donc pas tant contre ca dans la politique de Mautolia, c'est plutôt dans leur ouverture au monde qu'il faudrait modifier les idées du peuple.

Elle lui explique avec les mains sans broncher, àpres tout c'était donnant donnant, il lui avait bien raconté le système de Mendolium.

- C'est en effet Rath Hartveit, notre Roi, qui dirige les armées du pays, mais c'est surtout d'un point de vue militaire, la justice y est stricte, on à aussi une genre de police comme à Mendolium qu'on appelle les Brigadiers, qui sont sous les ordres directs du Roi. Tu peux m'en dire plus de ton côté sur le pouvoir de Mendolium? Warren dirige de manière autocratique ou le pouvoir est partagé à la Cour? Ta famille par exemple, elle avait de l'influence?

Devant l'enthousiasme de Siegfried elle ne peut cette fois réprimer un petit sourire.

- Tu me fais penser qu'il faut que je fasse un tour dans l'Académie... Il doit y avoir un genre de Bibliothèque, non?

Elle n'ajoute rien concernant sa colère passagère.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 19:10

- Ton père adoptif donc... Tu dois avoir une grande estime de lui ? C'était un grand guerrier ?

Il sourit.

- Donc tu es conscient de tes propres capacités, malgré ton statut de femme. Mais dans le même temps tu considère les femmes comme Astrid et toi comme des exceptions ? A Mendolium, certaines femmes ont du pouvoir tu sais.

Il continue.

- Un roi, donc, intéressant. Finalement c'est assez ressemblant au mode impérialiste de Mendolium, Edington Warren possède presque les points pouvoirs. Ma famille avait peut être une place à la cour de part son importance sur le marché des métaux, un secteur vital pour notre société. Néanmoins le pouvoir restait entre les mains du Roi !

Il sourit.

- C'est sûr, il doit y en avoir une, faudra y jeter un oeil.
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 19:19

Elle réponds franchement, de manière sincère.

- Exceptionnelles dans le sens que nous avons envie de faire changer les choses, oui, bien que mes objectifs diffèrent complètement de ceux d'Astrid, visiblement. Et les femmes s'en sortent bien au pouvoir à Mendolium? J'ai vu l'ambassadrice ici... tu la connais bien?

Elle hoche ensuite la tête.


- Je vois... Pas si différent de chez nous concernant le pouvoir, alors.

Elle garde son avis sur son père pour la fin en se grattant la tête.


- Oui, je l'apprecies pour sa bravoure sans faille, il m'a presque tout appris, mais c'est un pur soldat. Cela dit, il m'a toujours considéré comme sa vraie fille, aussi loin que je me souvienne. Il m'a donné son nom de famille Hat'jas, mais normalement je devrai m'appeler Erison, Sharon Erison.

Elle hésite un peu.

- Et toi, tu... n'en sais pas plus?
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 19:28

- Oh, elles s'en sortent bien oui, la société Cheslock Compagnies est au main d'une femme actuellement, ma grand mère, et elle se débrouille très bien, crois moi. Quant à l'ambassadrice, je l'ai vu de loin quand j'étais petit, je me demande si elle se souvient de moi... J'irais lui parler.

Il écoute attentivement et dit.

- Est-ce qu'il t'a... recueilli après une bataille ou une histoire du genre ? J'imagine que lui aussi considérait la guerre comme une ambition magnifique, et le croisement du fer doit être la plus douce mélodie qui soit à ses yeux.

Il demande enfin.

- Par rapport à quoi ?
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 19:49

Elle hoche la tête en signe d'acquiescement, semblant réfléchir à ses paroles, mais ne réponds rien sur le sujet. Pour ce qui est de son père, elle pose simplement ses mains sur ses hanches et réponds sans vergogne.

- Oh non, rien d'aussi glorieux. Ma mère est morte de maladie quand j'etais jeune et pour ce qui est de mon père je ne l'ai jamais connu personnellement.

Son visage se pare d'un voile.


- Par rapport à tes parents, tu les connais bien tout les deux ? Tu as dit avoir été concu hors mariage.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 20:05

Siegfried sourit.

- Tu es comme moi alors, car mon père je ne l'ai que très peu connu. Quand il est mort j'avais à peine quatre ans, et puis il ne voulait pas vraiment me voir. Tu comprends j'étais la preuve vivante de son infidélité, ce qui lui valait quelques moqueries dans son dos.

Il reprend.

- Ma mère a toujours été correct avec moi. Distante, certes, mais aimante malgré tout, c'est une bonne personne, je me suis fait la promesse de retourner la voir un de ces jours.

Il sourit.

- Je ne pensais pas autant parler de moi à un autre élève, et ce dès le premier jour...
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 20:22

Elle lui sourit en retour après avoir écouté son récit en silence.

- C'est vrai, je ne pensais pas non plus, mais il se trouve que nos opinions résonnent ensemble apparement. Je cherche toujours ce qu'il est arrivé à mon père, je me suis également promise de le retrouver, qu'il soit mort ou non.

Ses yeux se voilent à nouveau sombrement tandis qu'elle porte son regard sur le Manoir.


- Il y à un cours de technologie dans pas longtemps, je vais aller préparer quelques notes, on se reverra en classe, sans doute.

Elle lui tends la main comme elle l'a vu faire, à la Mendolienne et imite son accent étranger.

- C'etait un plaisir.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Siegfried Warren Cheslock le Jeu 22 Déc - 20:39

- J'espère que tu le retrouvera, tu as sans doute beaucoup de chose à lui dire.

Il replace son chapeau sur sa tête, et lui serre la main avec un sourire, avant de placer son poing contre son coeur, fermement, comme Astrid lui avait montré plus tôt. Puis imite lui même l'accent de Mautolia, en disant d'une voix forte et volontairement grave.

- Partagé.

Il rit doucement, puis retourne vers le manoir en fredonnant
avatar
Siegfried Warren Cheslock

Messages : 4050
Localisation : Il steak haché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Sharon Hat'jas le Jeu 22 Déc - 20:42

Elle lui serre donc energiquement la main avant de le voir faire le salut d'Astrid. Pour ne pas casser l'ambiance elle ne lui dit pas qu'il s'agit uniquement du salut de la jeune Mautolienne et non du sien, elle l'accepte avec un hochement de tête en souriant légerement à son accent. Puis s'en va à son tour, d'une démarche lourde.
avatar
Sharon Hat'jas

Messages : 725
Localisation : Ta gueule.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Nora Crysis le Jeu 22 Déc - 22:39

Se baladant dans le Parc après le cours de la professeur de Technologie, elle découvre ce coin reculé du parc, bien, c'est ce qu'elle cherchait.
La jeune fille s'installe contre un arbre, assise en tailleurs.
C'est maintenant son dos qui la lance. Son expression de change pas pour autant.
Elle reste ici, la nuit commençait à tomber, un silence de mort régnait alors.
avatar
Nora Crysis

Messages : 1897

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Asvald Von-Addson le Jeu 22 Déc - 22:42

Asvald arrive à son tour et aperçoit sa camarade Mautolienne, il arrive confiant et souriant tout en s'asseyant près d'elle.

-"Bonsoir, je peux m'inviter ?"

En effet, il avait quelques questions à lui posées ainsi que le désir de mieux la connaître.
avatar
Asvald Von-Addson

Messages : 175
Age : 19
Localisation : La cave de l'ombre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Nora Crysis le Jeu 22 Déc - 22:48

Ayant entendu les bruits de pas, elle fixait l'endroit d'où provenait ces sons jusqu'à voir arriver le Mautolien

-Cette place ne m'appartient pas, tu es libre de faire ce que tu veux.

Là encore, aucun signe d'agressivité dans ses paroles
avatar
Nora Crysis

Messages : 1897

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Asvald Von-Addson le Jeu 22 Déc - 22:53

-Merci.

Il se mort les lèvres et regarde devant lui, l'air
complètement ailleurs fixant un autre arbre de ses yeux bleus perçants.


-J'ai quelques questions à te posées si ça ne te dérange pas.

Il soupire. Asvald était bien trop curieux et il le savait.

-Pourquoi avoir quitté Mautolia ? Peut être que ça ne me regarde pas et tu n'es pas obligé de répondre.
avatar
Asvald Von-Addson

Messages : 175
Age : 19
Localisation : La cave de l'ombre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Nora Crysis le Jeu 22 Déc - 22:57

-Pour rejoindre mes cousins à Ragdorek.

Elle fait bien évidemment exprès de ne pas donner de réponse claire

-Pourquoi tu voulais savoir ça ?
avatar
Nora Crysis

Messages : 1897

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Asvald Von-Addson le Jeu 22 Déc - 23:04

Il souffle du nez à sa réponse, il s'en doutait.

-L'académie est faite pour s'instruire ? Bien. Mais je pense aussi que cela sert à se forger de nouvelles amitiés, tu vois ? C'est pour ça que j'aime connaître l'ambition, les rêves des étudiants d'ici. Et qui sait ? En faire des frère d'armes ? Explorer avec eux ? Voilà pourquoi je pense que l'on est là.

Son regard ne lâche pas l'arbre de devant lui.
avatar
Asvald Von-Addson

Messages : 175
Age : 19
Localisation : La cave de l'ombre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un coin isolé du parc du manoir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum